Naufrage du Norman Atlantic (Italie) : Un drame qui aurait pu être évité

Soit au moins 13 vies qui auraient pu être sauvées. C’est dans la nuit du dimanche à lundi qu’un gigantesque incendie se déclare à bord du ferry italien « Norman Atlantic ». Nous sommes alors en pleine mer Adriatique et, déjà, l’alarme incendie ne réagit pas immédiatement. Ce qui fait que certains passagers n’ont pu être réveillés que grâce à l’odeur de brûlé ou l’assistance de leurs confrères venus frapper à leurs portes.

Sigh-3

Ensuite, l’équipage était très mal formé vis-à-vis des consignes à suivre en cas d’incendie et d’évacuation des passagers. Ce qui fait qu’une seule chaloupe a pu être mis à la mer (et encore elle failli être renversé). Sans compter une absence quasi-totale de communication qui a fait que la plupart des rescapés ont dû s’en remettre à eux-mêmes. « Clou du spectacle » : deux marins d’origine albanaises ont été tués PENDANT l’opération de sauvetage

La faute à la rupture d’un cable destiné à remorquer les passagers. Bref, à lire tout ça, j’ai l’impression d’avoir affaire à un « Sewol bis » même si moins dramatique. Je ne serais pas du tout surpris d’apprendre, à l’avenir, que le ferry n’était pas habilité à prendre la mer (de nombreux passagers s’étaient plaints de son état déplorable). Mes pensées aux victimes et à leur famille.

Farewell-1

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires