Société

Published on mai 27th, 2013 | by Poyo Toto

0

Manif pour tous : Les dérapages

C’est un constat alarmant qui se dresse en ce jour du 26 mai 2013 : 36 blessés légers, plus de 300 interpellations et  200 gardes à vue ont eu lieu lors de la Manif pour tous. Ce chiffre intervient après 2 heures d’échauffourées entre CRS et fauteurs de troubles, : lesquels ont eu lieu en début de soirée sur l’Esplanade des Invalides. La direction de la manifestation, ainsi que les membres des partis présents à cette occasion (UMP et FN), nient l’existence d’un quelconque lien entre les auteurs des violences et leur action.

Pourtant, le ministre de l’intérieur Manuel Valls affirme que ces violences ont été commises par des jeunes d’extrême-droite : le groupe Génération identitaire étant particulièrement visé. La manifestation pour tous avait bien commencée : dans le calme, les manifestants sont venus revendiquer leur opposition à la loi sur le famille qui rentrera en application dès la rentrée 2013. Pour rappel, les revendications concernent le retrait des volets de la Gestation Pour Autrui et de la Procréation Médicalement Assistée et par extension le retrait pur et simple de la loi Taubira.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

C’est en fait vers 20 heures, alors que la Manif pour tous commençait à se disperser, que les casseurs ont commencé à lancer des projectiles sur les forces de l’ordre et pris à parti certains journalistes. Il y a donc bel et bien eu cette scission entre manifestants pacifistes d’un coté et radicaux extrémistes de l’autre prêt à user de la violence pour imposer leurs idées. La situation a pu être maîtrisée en fin de soirée.

En marge de la manifestation cette fois-ci, d’autres débordements ont eu lieu au siège même du parti socialiste situé rue de Solférino. Notamment : des membres de groupuscules d’extrême-droite ont investi les locaux socialistes et déployé une banderole sur laquelle était inscrit “Hollande Démission”. La direction du parti a rapidement appelé les forces de police mais le mal était fait. Et alors que Harlem Désir parle d’atteinte à la démocratie, Manuel Valls étudie en ce moment même l’interdiction pure et simple de ces groupes radicaux.

Hollande Démission

Tags: , ,


About the Author



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑