La Cour des comptes assène une biffle au gouvernement

C’est un fait : le déficit public devrait se creuser de 20 milliards d’euros supplémentaires d’ici fin 2013 et donc dépasser la barre des fameux 3,7% du PIB pour s’élever jusqu’à 4,2%. Chose alors impossible selon les dires du ministre des finances Pierre Moscovici qui prévoyait un déficit maximum de 3,6% avec une croissance de 0,1%…contre une prédiction de plus de 4% selon le président de la Commission des finances Gilles Carrez.

Un camouflet pour le gouvernement dont les prédictions sont encore une fois mises à mal par la réalité des choses. Reste que la politique budgétaire de cette année reste mieux maitrisée que la dernière année du gouvernement Sarkozy (7% de déficit du PIB y a quoi) même si on est encore loin d’égaler l’exemplarité de nos amis nordiques. Dernière échéance fixée par Bruxelles pour passer sous la barre fatidique des 3% : 2015.

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires