Santé

Published on décembre 31st, 2013 | by Faël Isthar

1

Il s’ampute volontairement la jambe car il la considérait « comme une intrus »

David souffre d’une maladie mentale très rare qui est de vouloir à tout prix s’amputer de l’un de ses membres car ne le considérant pas comme « faisant partie de soi ». Ce symptôme a un nom : le Body Integrity Identity Disorder (BIID). Soit le fait de souffrir de troubles de l’identité à cause d’un membre de son propre corps. Voire parfois plusieurs. Un malaise qui fait froid dans le dos.

D’autant plus que ceux qui en sont atteints tentent parfois de s’amputer eux-mêmes. La première fois, David a tenté de faire un noeud à l’une de ses jambes afin de stopper la circulation du sang : trop douloureux. Finalement, et alors qu’il s’apprêtait à faire une deuxième tentative en plongeant sa jambe dans de l’eau glacé, un chirurgien a accepté de l’amputer volontairement. Depuis, David se sent libéré et affirme qu’il est, enfin, parvenu à se retrouver.

No Comment-4

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Delwaert M.
Delwaert M.
9 mois il y a

Chacun(e) a le droit de disposer à sa guise de son corps, et donc de se faire amputer une ou les deux jambes, ou une main, etc. … Personne n’a de jugement à porter à cet égard. Et il serait bon que les chirurgiens comprennent enfin cela.

Back to Top ↑