Hollande-Gayet : On s’en fout mais on en parle quand même

Ça ne sera pas la première fois, ni la dernière : oui, un homme a trompé sa femme avec une autre. Et il s’avère être « Président » (notez bien les guillemets) de la « République » Française. Soit. Quant au respect de la vie privée invoquée par l’ensemble des politiques, effectivement, il se doit d’être respecté. Mais il faut bien avouer que, à partir du moment où on rentre dans la sphère publique, faire des escapades en scooter pour banger son amante n’est peut-être pas la plus intelligente des choses à faire.

D’autant plus quand on est « Président » (ha, encore les guillemets) et quand on sait que Mitterrand avait, lui aussi, une maitresse entretenue, cette fois-ci, aux frais du contribuable. Or, là, ça nous concerne déjà un peu plus. Respect de la vie privée : ok, mais à partir du moment où celle-ci respecte les Français et ne dépasse pas les limites du respectable. En gros, respectez-nous et on vous respectera. Ce qui est loin d’être le cas actuellement.

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires