Cannes 2015 : Dheepan s’envole, Vincent s’émeut, Xavier pleure (sans qu’on sache pourquoi)

Particulière cette remise des prix ._. Même si on remarquera que, comme d’habitude, la palme d’or a été décernée à un film obscur que personne n’ira voir. Quoique, ça sera surement mieux que « Winter Sleep » qui, rappelons-le, durait PLUS DE TROIS HEURES. Sachant que le réalisateur, Jacques Audiard, est notoirement connu pour « Un prophète » qui, si vous ne l’avez toujours pas vu, est l’un des meilleurs films français sur l’univers carcéral. À voir ce que ce nous réserve ce « Dheepan » dont l’intrigue devrait se concentrer sur le parcours de réfugiés sri-lankais dans une cité de France.

Quant à Vincent Lindon, celui-ci a profondément touché le jury cannois avec sa prestation de chômeur dans le film « La Loi du marché » de Stéphane Brizé. Pour avoir vu la bande-annonce, disons que je n’ai pas été particulièrement emballé (ça a l’air chiant comme la pluie)…mais qui sait ! En tout cas, c’était assez marrant de le voir faire la bise à Michelle Rodriguez. Que j’aimerais bien voir dans des films plus sérieux au passage (je suis convaincu qu’elle en a l’étoffe).

Quant à la palme de l’interprétation féminine, j’ai été surpris de constater qu’on pouvait « partager » un prix entre deux personnes : soit, en l’occurence, Emmanuelle Bercot pour « Mon Roi » de Maïwenn et l’actrice américaine Rooney Mara pour « Carol ». Mis à part ça, on notera une prestation de danse japonaise assez WTF, un prix de la mise en scène pour « The Assassin » de Hou Hsiao-hsien (qui, ma foi, a l’air pas trop mal)…et surtout ces fameuses larmes de Xavier Dolan sans qu’on sache d’où elles viennent. Quel sensible…

Xavier-Dolan-Larmes-Cannes

Gay

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires