Reims

Published on novembre 30th, 2016 | by Faël Isthar

2

Mort du Petit Tony : « Nous, ses voisins, avons notre part de responsabilité »

Interview d’un résident de l’immeuble dans lequel est mort Tony

Pourtant, certains voisins affirment avoir prévenu une fois le bailleur. Lequel aurait promis une « enquête interne ». Sans résultat. D’autre voisins affirment avoir fait des remarques au meurtrier, Loïc V., mais celui-ci se serait montré particulièrement menaçant et violent. Il aurait notamment menacé une voisine de la brûler vive. Malgré tout, les services sociaux et la police n’ont jamais été appelés. Et aujourd’hui, maintenant que Tony, 3 ans, est mort suite à un lynchage quotidien d’une violence inouïe, tout l’immeuble se sent coupable. La semaine dernière, les voisins de pallier envisageaient de lancer une pétition contre le couple mais ce n’était pas suffisant. Ça ne l’était pas du tout.

mort-tony-voisins-1

Avant qu’elle ne rencontre Loïc, la mère de 19 ans, Caroline L., était déjà connue pour de nombreux tapages nocturnes. Invitant jusqu’à pas d’heure des individus qui s’alcoolisaient et hurlaient sans aucun respect du voisinage. C’est lors de l’une de ses soirées que Caroline rencontre cet homme de 24 ans déjà condamné sept fois pour « Violences volontaires » entre 2009 et 2015. En trois mois, et sous le regard silencieux de sa mère, Tony vivra l’enfer et finira par en mourir. Sur son corps sans vie ont été découvert de multiples hématomes. Du cuir chevelu jusqu’aux pieds en passant par la lèvre. Même les organes génitaux. Pendant trois mois, les voisins ont entendu des coups aux murs, des insultes, des hurlements d’enfant. Et ils n’ont pas agi comme il fallait. Il leur faudra désormais vivre pour le restant de leurs jours avec ce sentiment de culpabilité profonde.

mort-tony-voisins-2

Tags: , ,


About the Author

Directeur de YZGeneration



Back to Top ↑

51 Partages