Ciné

Published on janvier 17th, 2013 | by Faël Isthar

0

Review : Django Unchained – The D is silent

2 ans avant la guerre de Sécession, un “docteur” allemand répondant au nom de King Schultz fait l’acquisition d’un esclave nommé Django (le D est muet). Ses raisons : Django connait l’identité des frères Brittle, trois brigands meurtriers recherchés mort ou vif, et donc leurs visages. Car King Schultz est en réalité chasseur de primes et a depuis longtemps laissé tomber sa veste de dentiste.

Coïncidence : Django a également une dent contre eux puisque c’est à cause de ces trois frères qu’il a été séparé de sa femme Broomhilda. Nos deux compères se mettent alors en quête des malfrats puis, ensuite, décident de faire route vers la plantation où Broomhilda est détenue. Son propriétaire ? Le puissant Calvin Candie pour qui un esclave reste un esclave et dont il n’entend pas se séparer aussi facilement.

Tarantino est un créateur d’ambiances et le prouve de nouveau avec Django Unchained qui, paré de son style si délicieusement rétro et décalé, fait qu’on ne s’ennuie pas une seule seconde. Et ça ne loupe pas : les 2h45 passent comme une lettre à la poste tant l’ambiance western spaghetti, la soundtrack épique, le cast mythique (Jamie Foxx, Christoph Waltz, Di Caprio, Samuel Jackson, Kerry Washington) et les répliques cinglantes marquent leur pâte tout le long du film.

Hélas, mille fois hélas, Django Unchained se contente juste d’être un bon film, avec certes une identité bien marquée, et loupe la réitération de l’exploit Kill Bill Volume 1. Autrement dit, on ne décolle véritablement à aucun moment si ce n’est la scène de fin. Ça manque d’impact, de punch et de ce petit quelque chose qui nous fait dire “Ha oui d’accord”. Le fil rouge est là mais pas assez rouge sang. Rageant, il suffisait de peu.

Note YZ : 6,5/10

Tags: , , , , , , , , , , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ et Ikke !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑