Ciné

Published on mars 11th, 2015 | by Faël Isthar

0

Chappie : « Les humains ne font que mentir »

Dans un futur proche, à Johannesburg (Afrique du Sud), plus aucun policier ne patrouille sans le soutien massif d’officiers robots. Résultat : la criminalité a diminué drastiquement et les gangs y pensent à deux fois avant de jouer aux marioles. Responsable de cette révolution technologie : Deon (Dav Patel), génie informatique qui, désormais, s’affaire à la création d’un droide policier d’un tout nouveau genre car investi d’une intelligence artificielle. Son nom : Chappie.

Chappie-6

Comme « District 9 » en son temps, « Chappie » propose du très bon et du moins bon. Du coté des qualités, on notera la réussite de Chappie le robot qui, très rapidement, nous séduit grâce à ses mimiques et son parler de racaille de Shanghai. Sans compter qu’il est assez fascinant de le voir évoluer et apprendre à vitesse grand V. Enfin, sa relation avec Yo-Landi est attachante au possible. Combiné à un rythme soutenu : on a le principal.

Chappie-7

Malheureusement, l’histoire n’est pas si profonde que ça et use souvent de raccourcis scénaristiques pour parvenir à ses fins. Quant aux personnes secondaires, Sigourney Weaver et Hugh Jackman en tête, voire Dev Patel, ceux-ci restent assez stéréotypés et il est compliqué de s’y attacher outre mesure. Puis j’avoue avoir eu un peu de mal à gober cette histoire de transfert de conscience même si je sais que c’est à l’étude <_< À voir obligatoirement si on est fan de science fiction.

Note YZ : 7/10

Tags: , , ,


About the Author

Directeur de YZGeneration



Back to Top ↑

5 Partages