Ciné

Published on mars 23rd, 2017 | by Faël Isthar

0

La Belle et la Bête : Histoire Éternelle

« Une Fleur offerte »

Depuis qu’elle est toute petite, Belle a toujours été vue comme un « curieux spécimen ». Elle qui ne fait que lire. Elle qui se cultive. Elle qui aspire à une autre vie que « Faire le ménage, Faire la cuisine, Faire la vaisselle, Se marier, Avoir des enfants, Élever les dits-enfants ». Nope ! Hors de question ! Son village aura beau lui mettre toute la pression qu’il veut, jamais Belle ne se résoudra à une telle impasse ! Heureusement pour elle, son père est compréhensif et aspire à son bonheur plus que tout. À cet instant, la belle ne se doutait pas que c’est ce même amour qui allait précipiter son père dans les griffes d’une Bête violente et impétueuse. À cet instant, Belle aurait encore moins imaginé qu’elle se préparait à rencontrer la Bête de sa vie.

Pour tenter de la faire courte —> La Belle et la Bête est le La La Land de Disney ! Visuellement impeccable et scintillant de magie *_* Un conte de fée où l’on s’éprend à sourire faiblement dès le moindre instant de complicité entre Bête et Belle ! Et comme vous l’aurez deviné, le liant de cette féérie réside en partie dans la bande originale ! Un bijou d’orfèvre <3 Cela fait deux semaines que la BO est sortie et je l’écoute tous les jours ! Disney a accompli un boulot extraordinaire ! Que ce soit en termes de réinterprétation des chansons originales ou eu égard à la composition des nouvelles ^_^ L’oeuvre a beau duré 2 heures que je serais capable de la revoir sans hésiter (phénomène rarissime) ! Tant la musique happe les coeurs et hante les âmes (-‸ლ)

Quant au casting, que dire si ce n’est que je n’ai noté aucune fausse note ! Gaston (Luke Evans) est imperturbablement méchant, machiste, orgueilleux et cupide. Le Fou (Josh Gad) est étonnamment espiègle, attentionné, bon et…amoureux ! La Bête (Dan Stevens) est progressivement attachante, sensible et cultivée. Et Belle… Ha ! Emma Watson est parfaite <3 Sa beauté transperce l’écran et son jeu m’a enchanté plus que ce que je ne l’aurais pensé ! En termes d’adaptations live, Emma est à mon sens la plus belle et la plus remarquable des Princesses Disney ! Nous aurions pu nous arrêter là que La Belle et la Bête aurait déjà été réussi ! Mais Disney surprend en modernisant par petites touches, légères mais bien visibles, sa copie 2017 !

Cela commence par une diversité ethnique plutôt bienvenue (au diable la cohérence, nous sommes dans un Disney !) et cela finit par une ode à l’amour universel et multiforme \^o^/ Autrement-dit —> La Belle et la Bête est le premier long-métrage live à faire plusieurs références explicites et positives à l’homosexualité ! Ou à la communauté LGBT en règle générale ! Un vent de fraicheur vivifiant et nécessaire à l’heure où des personnes aux moeurs différentes continuent d’être persécutées à travers le monde. Enfin, l’ajout d’un background autour de Belle et sa mère renforce le personnage et sa dimension tragique. La (triste) cerise sur le gâteau… Au final, je n’ai pas grand chose à reprocher à La Belle et la Bête. Allez, peut-être un supplément d’âme qui aurait pu l’élever à des cimes encore plus hautes ^^ Autrement, foncez ! Et croyez en l’Amour <3

Note YZ : 7,5/10 *Coup de Coeur*

Tags:


About the Author

Directeur de YZGeneration



Back to Top ↑

0 Partages