Beauté

Published on avril 26th, 2017 | by Faël Isthar

0

Joan Severance : « J’ai 58 ans et ma beauté continue de me définir »

« Toujours »

Ce qui définit Joan plus que tout ? La confiance en soi. Considérée comme une icône de la beauté dans les années 80, Joan Severance a comme toutes les femmes fait l’expérience de la vieillesse et de la réponse sociétale qui vient avec. « Ça s’est un peu arrangé au fil des années, La preuve, je suis dans Vogue *rires* Mais les mentalités ont encore du mal à se faire à l’idée qu’une femme ayant dépassé la cinquantaine/soixantaine puisse être désirable, Alors que c’est le cas ! La preuve ! *rires ». En cause –> Le fait que les industries du cinéma, de la télévision et en tout premier lieu celle de la mode nous aient conditionné à un idéal de beauté féminine bien précis —> Entre 16 et 22 ans, caucasienne, fine, sportive…et voilà ! Aujourd’hui, et de plus en plus, les origines ethniques se diversifient ainsi que les body types (des femmes plus petites, plus rondes, plus naturelles). Et l’âge s’agrandit enfin ! Mais c’est lent. Beaucoup trop lent.

« Évidemment, je ne suis pas parvenue à être confiante du jour au lendemain ! Ça m’a pris de nombreuses années et même aujourd’hui, je réalise qu’il me reste beaucoup à apprendre » déclare Joan. Quant au make-up, celui-ci est utile mais à « petites doses » et « seulement pour l’essentiel ». Pour le reste, une bonne hygiène de vie (alimentation, sports) combiné à un esprit positif fait des merveilles ! « Et ne pensez jamais avoir raté votre âme soeur ! Continuez à être à l’affût sans pour autant conditionner votre bonheur à cette attente ! ». En espérant que Joan Severance ait permis d’ouvrir les yeux à un maximum de lectrices ! « L’âge ne devrait jamais être considéré comme un handicap mais plutôt comme un compagnon de vie ».

Tags: ,


About the Author

Directeur de YZGeneration



Back to Top ↑

35 Partages