Japon

Published on mai 29th, 2017 | by Faël Isthar

0

Ikijime : L’Acte de Tuer des Poulpes au Japon Remis en Cause

Âmes sensibles s’abstenir (le poulpe est mort depuis un moment mais ses cellules nerveuses non u_u)

Pas seulement au Japon mais vu que la technique vient de là-bas… Vous êtes sûrement déjà tombé sur ces vidéos tournées au Japon montrant des poulpes en train d’être dégustés dans une assiette. Des poulpes qui continuent de bouger u_u Et pour cause, nombre de restaurants nippons ont recours à l’acte du Ikijime (ou Ikejime). Soit une méthode consistant à viser une zone du cerveau qui tuera le plus rapidement possible un poulpe, un poisson voire d’autres animaux tels que les grenouilles voire les anguilles (pas sûr pour ces dernières). Ainsi, l’animal ne « souffre pas » et ne gesticule pas de douleur avant sa mort. Le Ikijime est-il réalisé pour le bien-être animal ? Oui et non. De fait, mis à part peut-être quelques exceptions, moins un animal souffre, plus sa chair sera tendre.

Ainsi le Ikijime est-il destiné à éviter une chair acide en faisant en sorte que l’animal meurt d’un coup et d’un seul. Seulement voilà, cet acte est parfois réalisé quelques minutes voire quelques secondes avant que l’animal ne soit remis dans l’assiette ! Ce qui fait que dans le cas des poulpes, les tentacules et autres centres nerveux continuent de bouger. D’autant plus lorsque la sauce soja versée sur le poulpe provoqueo des spasmes u_u On a alors  l’impression que l’animal est toujours en vie ! Bref, ce n’est pas un aspect du Japon que j’admire ! Je me souviens avoir vu la vidéo d’une grenouille particulièrement odieuse. On la voyait dépecée et cligner des yeux dans son assiette T_T Quand bien même il me semble que l’animal était mort… Anyway ! Depuis qu’un internaute japonais a publié une vidéo de Ikijime sur son Twitter, la webosphère ne décolère pas ! De là à dire que le Japon s’apprête à basculer vegan, il n’y a qu’un pas.

Tags:


About the Author

Directeur de YZGeneration



Back to Top ↑